Amandine Perret architecte d.p.l.g. à Lyon



x
  • MONTAGE_FACADE_RUE
  • MONTAGE_ESCALIER_BOIS
  • MONTAGE_REUNION
  • MONTAGE_ARCHE
  • MONTAGE_OPEN_SPACE_1
  • MONTAGE_OPEN_SPACE_2
  • MONTAGE_ESCALIER_ACIER
  • MONTAGE_BUREAU_VIDEO
  • MONTAGE_FACADE_COUR
  • MONTAGE_COUR
  • PROJET_FACADE_RUE
  • PROJET_ENTREE
  • PROJET_ESCALIER_BOIS
  • PROJET_REUNION
  • PROJET_REUNION_EXTERIEUR
  • PROJET_PLAY_ROOM
  • PROJET_CUISINE
  • PROJET_OPEN_SPACE_1
  • PROJET_BUREAU_VIDEO
  • PROJET_BUREAU_COMMERCIAL
  • PROJET_ESPACES_COMMUNS
  • PROJET_OPEN_SPACE_2
  • PROJET_OPEN_SPACE_2_B
  • PROJET_ESPACE_ANNEXE
  • PROJET_COUR

Rénovation et réhabilitation d'un local pour un bureau de graphistes place Carnot




Type d'opération : Rénovation lourde.
Type bâtiment : Bureau.
Type mission : Mission complète.
Maîtrise d'ouvrage : Entreprise (graphisme, design, vidéo et multimédia).
Lieu du projet : Lyon 2ème (69).

Emprise au sol du lot : 226 m².
Surface de plancher : 244 m² (dont 47 m² de cave).
Autres surfaces : 56 m² de cour privative.
Montant des travaux : 180 000,00€ HT.
État : Début de l'étude en janvier 2013 – Obtention du permis en mai 2013 – Début des travaux fin juin 2013 - Réception des travaux fin octobre 2013.
État des lieux :
Le lot à transformer est situé en rez-de-chaussée à l'Est de l'allée d'un immeuble datant de la première moitié du XIXème siècle, il est constitué d'une cave, d'un local en rez-de-chaussée plus mezzanine (entre-sol) et d'une cour sur l'arrière au Nord-Est de l'immeuble. La façade XIXème de l'immeuble s'inscrit dans une continuité homogène à l'Ouest de la rue puis rencontre une rupture moderne immédiatement à l'Est de notre lot (l'Université Catholique qui occupe aujourd'hui plus de la moitié de l'îlot). Le local concerné par la demande a été occupé dans les années 60 par un hôtel. Au début des années 90 et jusque il y a 7 ans il est investi par les bureaux commerciaux, puis en 2006 s'installe des classes de l’école de Condé jusqu'en septembre 2012 où le local sera mis en vente.

Programme:
Changement de destination : de local d'intérêt collectif à un local de bureau soumis au régime du code du travail (non ERP). Créer donc le nouveau siège de cette entreprise avec pour priorité: rapidité d'exécution et aucun retard de livraison possible, une qualité esthétique alliant l'esprit du lieu existant mis en valeur avec l'identité de l'entreprise, rendre ce lieu de travail aussi agréable à vivre que possible avec une sécurité optimum.
Les différents espaces du programme : un espace bureau commercial, un espace bureau vidéo, deux open space dont un abritant la production graphique et l'autre modulable entre production, print et pépinière d'entreprises. La capacité maximum devant être de 22 personnes. En plus des espace de travail la maîtrise d'ouvrage souhait une salle de réunion, une play room (afin de « tester » les jeux vidéo), une cuisine, une baie de brassage et une salle archive. La cour privative arrière devait devenir un espace agréable à vivre et à regarder. Enfin tous les espace de rangements, étagères, placards, ainsi que la cuisine devaient être dessinés et fabriqués sur mesure.

Travaux :
Mise à nu complète des lieux: déshabillage d'une grande partie des cloisons et doublages ceci afin de retrouver les poteaux UPN acier, les poutres bois et une partie des murs en pierre et des plafonds à la française existants. La mezzanine centrale existante est démontée ce qui permet de mettre en valeur l'arche principal et de bénéficier d'une double hauteur sur les parties médianes du local. Tous les murs en pierre sont sablés et re-jointés. Une autre mezzanine sur la partie Sud-Est du local en bac acier est construite ainsi qu'un deuxième escalier, afin d'accéder aux mezzanines Est qui ne communiquent plus avec la mezzanine Ouest. Les menuiseries de la façade sur rue sont refaites et ré-ordonnancées en division par 3, avec les parties basses fixes en verre dépolis acide. Sur la façade arrière, à l'intérieur de l'îlot, les changements sont plus importants. On ré-ouvre la façade en deux grandes baies afin de retrouver les gabarits des anciennes ouvertures d'origine ceci afin d'amener le plus possible de lumière à l'intérieur du local. Les huisseries des ces deux baies se « calquent » sur le dessin des baies côté rue.
Un chauffage au sol électrique, ainsi qu'une climatisation réversible sur les mezzanine sont installés.
Tous les câblages électriques et réseaux des bureaux des open-space en RDC sont apparents, guidés par des chemins de câbles en acier galvanisé (comme la sous face de la mezzanine créée), ce qui permet une vrai l'attitude d'aménagement de ces espaces.
La cour est recouverte d'un caillebotis bois en mélèze. La construction d'un bac planté et d'un banc en béton banchés le long du mur Nord et une partie du mur Est permettent ainsi d'amener de la fraicheur en été tout en habillant les murs de séparations existants très imposants de par leur hauteur. Afin de privatiser et sécuriser la cour, une grille avec un portillon d'accès depuis la cour commune en barreaudages métalliques est mise en place, utilisé surtout par les « cyclistes » de l'entreprise.
Pour les matériaux le choix est de privilégier le brut et de limiter leur nombre pour tous les espaces d'usage principal: pierre apparente, bois (poutres, escalier existant, parquet flottant sur les mezzanines, terrasse extérieure), mélaminé et stratifié ton faux bois (tout les aménagements de rangements et garde corps mezzanines), acier galvanisé, béton banché, béton auto-lissant au sol teinte gris béton sur chape fluide ciment.
Le blanc est choisi pour les murs, les cloisons et plafonds des espaces annexes (cuisine côté bureau, sanitaires, accès cave, baie de brassage), afin que ces espace s' « effacent » au maximum à la vue.
Les plafonds à la française sont également blanchis afin de donner un maximum de hauteur aux mezzanines existantes. Toutes les verticales ainsi que les menuiseries extérieures sont noires ou grises foncées afin de dynamiser les espaces (UPN, escalier créé, barreaudage escalier bois...)
Enfin quelque touche de rouge, couleur du logo de l'entreprise, sont présentes notamment dans la cuisine côté entrée afin de marquer l'identité du lieu et de trancher avec les matériaux bruts, le blanc et le noir.

x
  • MONTAGE_FACADE_AVANT_EDL
  • MONTAGE_FACADE_AVANT_PROJET
  • MONTAGE_FACADE_PIGNON
  • MONTAGE_FACADE_ARRIERE
  • MONTAGE_BALCON
  • MONTAGE_ENTREE
  • MONTAGE_VUE_SUR_CUISINE
  • MONTAGE_SALLE_A_MANGER
  • MONTAGE_ESCALIER_CREE
  • MONTAGE_CHAMBRES_ENFANTS
  • MONTAGE_SALLE_DE_BAIN
  • PLANS_EDL
  • PLANS_PROJET

Rénovation et réhabilitation d'une maison à Grange Blanche




Type d'opération : Rénovation lourde.
Type bâtiment : Maison individuelle.
Type mission : Mission complète.
Maîtrise d'ouvrage : Particuliers.
Lieu du projet : Lyon 8ème (69).

Superficie terrain : 459 m².
Surface de plancher : 166 m² (dont 49 m² de cave).
Autres surfaces : 47 m² de garage / 24+11m² de terrasses en bois surélevées.
Montant des travaux : 140 000,00€ HT (hors cuisine et aménagements extérieurs).
État: Début de l'étude en février 2013 – Obtention de la Déclaration Préalable en mars 2013 – Début des travaux fin avril 2013 - Réception des travaux fin octobre 2013.
État des lieux :
La maison existante est une construction réalisée dans les années 30 remaniée dans les années 60 (notamment un agrandissement au sud-est de la parcelle, en rez-de-chaussée dans la continuité de la maison existante), sise dans une impasse ouverte en 1930. C'est une rue privée assez étroite qui dessert quelques maisons individuelles en retrait de petits jardins à l'instar de la maison objet du projet.
La maison est constituée de deux appartements distincts, l'un en rez-de-chaussée avec un accès centré par la terrasse sur jardin, et l'autre à l'étage avec un accès par un escalier extérieur puis une coursive.
La partie principale de la maison est composée d'un rectangle (7 x 9 m) sur 4 niveaux (cave + RdC + étage + combles non aménagés) dont deux habités, surmontés d'une toiture 2 pans en tuile.
En rez-de-chaussée uniquement, cette partie principale est donc agrandie au sud-est par un autre rectangle adjacent (6,5 x 3 m) surmonté d'une toiture en tuiles mono-pan.
Au nord-ouest de la maison vient s'accoler un escalier maçonné donnant accès à l'appartement de l'étage.
Également présent sur la partie nord-ouest de la parcelle, un garage en rez-de-chaussée pourvu d'une toiture mono pan en fibrociment ondulé.
Programme:
Réaménager la maison de façon à n'avoir qu'une seule habitation qui accueillera une famille de 4 personnes, aménager les combles (non habitables), améliorer la thermie de l'habitation, redonner le cachet années 30 de la maison d'origine, et enfin déplacer l'accès de la cave de l'arrière sur l'avant de la maison pour la praticité et la sécurité de son usage.
Travaux:
Démolition de l'escalier extérieur, un escalier intérieur étant prévu l'accès à l'étage depuis l'extérieur n'est plus nécessaire. La coursive est gardée et transformée en balcon. La presque totalité des cloisons existantes est abattue afin de réorganiser l'habitat selon les souhaits des clients. Des changements de façades sont induits par ces aménagements comme la transformation des deux petites fenêtres existantes sur la façade arrière en une seule baie fixe soulignant le nouvel escalier intérieur, la démolition des allèges des deux grandes fenêtres de l'étage façade avant afin de créer 2 portes-fenêtres donnant accès au balcon, remplacement de l'ancienne porte d'accès à l'appartement de l'étage en une baie fixe vitrée et la création d'une petite fenêtre à l'étage sur le pignon sud-est.
Une partie des planchers des combles est détruite afin d'offrir aux deux chambres d'enfants une double hauteur sous rampant. La partie la plus haute des combles (bien qu'inférieur à 1m80) est aménagée afin d'offrir des salles de jeux aux deux chambres, le reste des combles est utilisé en rangement et local technique VMC. Afin d'assurer un éclairage naturel des combles aménagés trois fenêtres de toitures et un œil de bœuf en pignon nord-ouest sont créés.
Réalisation d'une isolation thermique par l'extérieur (RT 2012), permettant de ne pas perdre de la surface habitable et de ravaler les façades. Changement de toutes les menuiseries par des doubles vitrages à pont thermique en bois afin d'avoir une cohérence de performance thermique.
L'enduit des façades, grège avec les encadrements des fenêtres blanc, est réalisé sur la maison et le garage afin de redonner du style à la maison. Les menuiseries ainsi que les persiennes sont en bois peint en blanc. La terrasse avant agrandie et la terrasse arrière créée sont toutes les deux réalisées en caillebotis bois sur structure maçonnée enduite.
Bouchage de l'accès existant arrière à la cave et dé-bouchage et réaménagement de l'autre accès existant sur l'avant de la maison condamné dans les années 60.

x
  • MONTAGE_ENTREE
  • MONTAGE_DEGAGEMENT
  • MONTAGE_CHAMBRE_ENFANT_2
  • MONTAGE_CHAMBRE_ENFANT_1
  • MONTAGE_CHAMBRE_PARENTS_1
  • MONTAGE_CHAMBRE_PARENTS_3
  • MONTAGE_CHAMBRE_PARENTS_2
  • MONTAGE_SALLE_DE_BAIN_1
  • MONTAGE_SALLE_DE_BAIN_3
  • MONTAGE_SALLE_DE_BAIN_2
  • MONTAGE_ATELIER
  • MONTAGE_SEJOUR_CUISINE
  • MONTAGE_CUISINE_ENTREE
  • MONTAGE_CUISINE
  • MONTAGE_SEJOUR_EDL
  • MONTAGE_SEJOUR_PROJET
  • PLAN_ETAT_DES_LIEUX
  • PLAN_PROJET_FINI

Réaménagement et transformations intérieurs d'un appartement à Saxe-Gambetta




Type d'opération : Réaménagement intérieurs.
Type bâtiment : Appartement individuel dans immeuble collectif.
Type mission : Mission complète.
Maîtrise d'ouvrage : Particuliers.
Lieu du projet : Lyon 3ème (69).

Surface de plancher : 105 m².
Autres surfaces : 2 balcons, 4 et 8 m².
Montant des travaux : 29 000,00 € HT (Hors cuisine et peinture).
État : Début de l'étude juillet 2013 - Début des travaux septembre 2013 - Réception des travaux décembre 2013.
Programme :
Réaménagement complet d'un appartement situé au 2ème étage d'un immeuble de standing des années 50. Afin de rendre l'usage de l'appartement plus cohérent, la cuisine est déplacée dans le séjour et la cuisine de l'état des lieux est transformée en chambre. La salle de bain est agrandie afin qu'elle soit adaptée à une famille de quatre (baignoire + douche + coin buanderie).
Le plus important est de composer un maximum avec l'existant afin de limiter les travaux, comme par exemple utiliser l'ancien accès au placard d'entrée pour l'accès aux toilettes projetés, ou celui du placard du couloir pour le nouvel accès à la salle de bain...
Ouvrir l'atelier sur le séjour et non plus sur l'entrée permet de créer une verrière en acier fixe entre celui-ci et l'entrée afin d'amener un maximum de lumière en second jour sur l'entrée et de marquer la division entre les parties nuit et jour.

x
  • EDL_VUE_PROCHE
  • PROJET_INSERTION_3D
  • TRAVAUX_FACADE_NORD
  • EDL_VUE_LOINTAINE
  • PROJET_VUE_LOINTAINE
  • PROJET_VUE_PROCHE
  • PLAN_FACADE_NORD
  • PLAN_FACADE_OUEST
  • PLAN_FACADE_SUD
  • PLAN_FACADE_EST

Création d'une maison individuelle à Bonifacio en collaboration avec Fabien Perret Architecture




TRAVAIL EN COLLABORATION AVEC FABIEN PERRET ARCHITECTURE
Type d'opération : Construction neuve.
Type bâtiment : Maison individuelle.
Type mission : Mission partielle – Esquisse + permis de construire + Dossier de consultation des entreprises.
Maîtrise d'ouvrage : Particuliers.
Lieu du projet : Bonifacio (Corse).
Surface de plancher : 105 m².
Autres surfaces : 2 balcons, 4 et 8 m².
Montant des travaux : 280 000,00 € HT.
État : Début de l'étude 2007- Permis obtenu en 2008 - Chantier terminé en 2011.
Programme :
C'est sur un terrain clos de murs en pierres sèches dans la vallée de St Julien, à proximité du couvent du même nom, dans ce beau lieu de la commune de Bonifacio que viens s'inscrire ce projet de maison. C'est une construction basse (4 mètres maximum sous forget), de forme simple (toiture pans en tuiles canal), à l’image de la cabane existante au fond du jardin. Les plans du rez-de-chaussée et du 1er étage sont des rectangles identiques (3 par 2 trames de 4 mètres), ils sont par contre décalés transversalement d'une trame. Ce « glissement » de 4 mètres de l'étage permet de créer une grande coursive couverte, protégée du soleil, en rez-de-chaussée ainsi qu'une toiture terrasse végétalisée à l'étage.
Le clos de mur en pierre sèche est préservé, toutefois une nouvelle ouverture au sud-est de la parcelle est créée, et ces pierres sont réutilisées afin "de refermer" l'ancienne ouverture et restaurer les parties les plus abîmées de l'enceinte.
Un traitement paysager à la fois végétal -toute la partie centrale de la parcelle est plantée et enherbée-, et minéral -dallage en pierre au nord et terre battue au sud- est prévu pour les espaces non bâtis.
Des matériaux locaux et brut sont employés; enduits de façade au mortier de chaux, petites baies en bois brut, bois pour les volets et la clôture du portail (essences locales comme le pin laricio).
La végétation environnante est riche et abondante. Des arbres fruitiers d'essences locales à l’entrée (au sud) sont plantés et les haies et bambous existants le long du mur de pierre sèche à l'ouest sont conservés et agrémentés de roseaux.
Depuis les alentours (route des crêtes de Bonifacio à Santa Manza), seul le nouveau toit de la maison qui dépasse de ce clos de mur Bonifacien est visible.

x
  • FACADE_SUD_EDL_LONGES
  • FACADE_SUD_TRAVAUX_LONGES
  • FACADE_SUD_PROJET_LONGES
  • FACADE_S_O_EDL_LONGES
  • FACADE_S_O_TRAVAUX_LONGES
  • FACADE_OUEST_EDL_LONGES
  • FACADE_OUEST_PROJET_LONGES
  • PLAN_EDL_RDC
  • PLAN_PROJET_RDC
  • PLAN_EDL_ETAGE
  • PLAN_PROJET_ETAGE

Extension en bois d'une maison dans la Parc National du Pilat




Type d'opération : Extension + Réhabilitation partie existante d'une maison.
Type bâtiment : Maison individuelle.
Type mission : Mission partielle – Relevé EDL + esquisse + permis de construire.
Maîtrise d'ouvrage : Particuliers.
Lieu du projet : Longes, Parc National du Pilat (69).
Surface de plancher : 150 m² (dont 40 m² d'extension créée).
Autres surfaces : 1 abri de stockage bois de 14 m² et un abri voiture de 12 m².
Montant des travaux : 90 000,00 € HT.
État : Permis obtenu en octobre 2001 - Chantier terminé en mai 2002.
Programme :
Au cœur du Parc National du Pilat, réhabilitation et réaménagement de la partie existante d'une maison en pierre et création d'une extension en bois dans le prolongement du pan de toiture existant.
L'ensemble de la structure et la charpente créées sont en bois, comme les matériaux de parement.
Création d'un double circuit d'eau : eau potable et eau de pluie recueillie dans un puis existant sous la maison pour l'eau des sanitaire, machine à laver et arrosage.
Pose de panneaux solaires en toiture pour l'eau chaude sanitaire.

x
  • VUE-3D-AVANT
  • VUE-3D-ARRIERE
  • EDL-MASSE-CHASSELAY
  • PROJET-MASSE-CHASSELAY
  • REZ-DE-CHAUSSEE-CHASSELAY
  • ETAGE-CHASSELAY
  • FACADE-OUEST-CHASSELAY
  • FACADE-SUD-CHASSELAY
  • FACADE-EST-CHASSELAY
  • FACADE-NORD-CHASSELAY

Création d'une maison individuelle à Chasselay (69)




Type d'opération : Construction neuve.
Type bâtiment : Maison individuelle.
Type mission : Mission partielle – Esquisse + permis de construire.
Maîtrise d'ouvrage : Particuliers.
Lieu du projet : Chasselay (69).
Superficie terrain : 1486 m².
Surface de plancher : 193 m².
Autres surfaces : 45 m² de garage + 14 m² de piscine + 4 m² de pool house + 50 m² de terrasses en bois.
Montant des travaux : NC
État : Début de l'étude en juillet 2012 - Permis obtenu en octobre 2013.
Programme :
Le terrain de la construction se trouve au coeur d'un village constitué d'habitations éparses et d'époques très différentes. Une grande partie du terrain est un espace classé boisé à conserver en l'état. La maison est projetée à l'extrême ouest de la parcelle alors que l'entrée de la parcelle (véhicule et piéton) se fait à l'extrême est, au niveau de la rue.
La maison est constituée de 3 volumes correspondants aux trois usages de celle-ci, deux en RDC et le dernier en R+1. Les volumes en RDC sont surmontés de toitures terrasses. Pour les constructions les moins hautes, elles sont étanchées et engravillonnées (garage, buanderie et pool-housse). Au-dessus de la cuisine la toiture est végétalisée alors qu'au-dessus du séjour la toiture est elle accessible et recouverte d'un caillebotis bois offrant à l'étage une grande terrasse dominant le jardin. Une petite piscine ainsi que son pool-house sont également construits sur l'avant de la maison. La partie en R+1, correspondant aux espaces "privés" de la maison, est elle surmontée d'une toiture 2 pans (selon règlementation PLU en vigueur).
Pour les aménagements extérieurs la piscine est entourée d'un jeu d'escaliers, de murets maçonnés et de terrasses en caillebotis bois afin de s'adapter au mieux au terrain naturel.

x
  • MONTAGE_EXT_1
  • MONTAGE_EXT_2
  • MONTAGE_EXT_3
  • MONTAGE_EXT_4
  • MONTAGE_EXT_5
  • MONTAGE_EXT_6
  • MONTAGE_1
  • MONTAGE_2
  • MONTAGE_3
  • MONTAGE_4
  • MONTAGE_5
  • MONTAGE_6
  • MONTAGE_7
  • MONTAGE_8
  • MONTAGE_9
  • MONTAGE_10
  • MONTAGE_11
  • MONTAGE_12
  • MONTAGE_13
  • MONTAGE_14
  • MONTAGE_15
  • PLANS_EDL
  • PLANS_PROJET

Extension par l'aménagement des combles d'une maison à Montchat




Type d'opération : Extension + Réaménagement partie existante.
Type bâtiment : Maison individuelle.
Type mission : Mission partielle – Relevé EDL + esquisse + permis de construire.
Maîtrise d'ouvrage : Particuliers.
Lieu du projet : Lyon 3ème (69).
Surface de plancher : 97 m² (dont 35 m² de surface habitable créée).
Autres surfaces : 22 m² de surface de combles sous 1m80, 22 m² de garage et 160 m² de jardin.
Montant des travaux : NC
État : Permis obtenu en mars 2009 - chantier terminé en 2010.
Programme :
Ce projet concerne une maison individuelle mitoyenne des année 30.
Afin d'agrandir la surface habitable on aménage les combles déjà existants sans dénaturer la maison afin de créer trois chambres et une salle de bain.
Cet agrandissement entraine une modification de charpente ainsi que la création d'un oeil de boeuf et de plusieurs ouvertures en toiture.
Le rez-de-jardin existant est lui ré-aménagé et rénové : espaces de vie (cuisine / salle à manger / salon) plus généreux grâce à la surface de l'ancienne chambre et changement des menuiseries extérieures.

x
  • EXTENSION_MAISON_MONCHAT_EXT_1
  • EXTENSION_MAISON_MONCHAT_EXT_2
  • EXTENSION_MAISON_MONCHAT_EXT_3
  • EXTENSION_MAISON_MONCHAT_RDC_1
  • EXTENSION_MAISON_MONCHAT_RDC_2
  • EXTENSION_MAISON_MONCHAT_ETAGE_1_1
  • EXTENSION_MAISON_MONCHAT_ETAGE_1_2
  • EXTENSION_MAISON_MONCHAT_ETAGE_1_3
  • EXTENSION_MAISON_MONCHAT_ETAGE_1_4
  • EXTENSION_MAISON_MONCHAT_ETAGE_1_5
  • EXTENSION_MAISON_MONCHAT_ETAGE_2_1
  • EXTENSION_MAISON_MONCHAT_ETAGE_2_2
  • EXTENSION_MAISON_MONCHAT_ETAGE_2_3
  • EXTENSION_MAISON_MONCHAT_ETAGE_2_4
  • EXTENSION_PLANS_RDC_ETAGE1_EDL
  • EXTENSION_PLANS_RDC_ETAGE1_PROJET
  • EXTENSION_PLANS_ETAGE2_TOITURE_EDL
  • EXTENSION_PLANS_ETAGE2_TOITURE_PROJET

Surélévation partielle d'une maison à Montchat




Type d'opération : Extension par surélévation partielle et réaménagements intérieurs d'une maison existante.
Type bâtiment : Maison individuelle.
Type mission : Mission complète.
Maîtrise d'ouvrage : Particuliers.
Lieu du projet : Lyon 3ème (69).

Superficie terrain : 259 m².
Surface de plancher : 128 m² (dont 10 m² créés).
Autres surfaces : 28 m² de garage et local technique / 11 m² d'abri de jardin / 12 m² de terrasse en bois surélevées créées.
Montant des travaux : 60 500,00€ HT (hors cuisine et fourniture carrelage).
État : Début de l'étude en juillet 2014 – Obtention du permis de construire début mars 2015 – Début des travaux mi-mai 2015 - Réception des travaux mi-septembre 2015.
État des lieux :
 
La maison existante est une construction réalisée dans les années 1930, dans le 3ème arrondissement de Lyon au coeur du quartier de Montchat. Construite dans une rue créée après la seconde vente du domaine de Montchat en 1920 et qui est constituée successivement de maison du XXI ème siècle, suivies d'immeuble de la fin du XXème et de belles demeures construites entre 1920 et nos jours.
Les constructions existantes sur la parcelle sont constituées:
- d'une habitation composée d'un rectangle de 7m50 x 4m60 sur RdC (garage) + 1er étage (habitation) + 2ème étage (habitation) + combles non-aménageable surmontés d'une toiture 4 pans en tuiles. Cette construction principale a été agrandie dans les années 1970 à l'ouest par un autre rectangle adjacent de 7m75 x 4m25 sur Rdc (habitation) + 1er étage (habitation) + 2ème étage (habitation) surmontés d'une toiture 2 pans en tuile en partie sud et sur RDC (habitation) surmonté d'une terrasse et escalier extérieur d'accès à l'habitation au 1er étage en partie nord.
- d'une annexe, un abri de jardin au sud-ouest de la parcelle construit en limite de propriété composé d'un rectangle de 2m80 x 4m90 d'un niveau donnant sur le haut du jardin et pourvu d'une toiture mono pan en tuile.
Programme:
Réaménager la maison afin d'accéder à la partie habitation par le RDC et non plus par la terrasse au 1er étage, reliant ainsi le rdc et le niveau « de vie » de la maison par un escalier intérieur et non plus extérieur. L'ancienne terrasse d'accès devient ainsi une pièce de vie et l'ancienne pièce de rangement en RDC devient l'entrée de la maison. Cette surélévation permet d'offrir une toiture-terrasse au 2ème niveau dans la continuité de la chambre parentale et tend a accentuer par sa forme et son architecture le style années 1930 perdu lors de son extension dans les années 1970. L'emprise au sol de la maison ne change pas et la première partie de l'escalier extérieur est conservée afin d'accéder au 1er pallier du jardin. Cette extension entraine une augmentation de surface de plancher de 9 m2.
Travaux:
- Démolition de la 2ème volée de l'escalier extérieur, un escalier intérieur étant prévu, l'accès à l'étage depuis l'extérieur n'est plus nécessaire.
- Démolition de la terrasse d'accès à la maison, ces deux murs périphérique de soutènement ainsi que son débord de toiture.
- Modification des façades nord et ouest de la maison avec la création de deux murs maçonnés toute hauteur sur deux niveaux dans la continuité des murs existants façades ouest et nord. Sur ces deux morceaux de façade créées viennent s'insérer : une porte d'entrée en RDC (façade nord au même endroit que la porte d'entrée RDC actuelle), des fenêtres « rideau » ouvrante et fixe dans la partie créée au 1er étage (façades nord & ouest) ainsi qu'une ligne de pavé de verre (façade nord) afin de marquer la verticalité de l'escalier intérieur créé. Les fenêtres créées n'ont pas de volets.
- Toutes les fenêtres et volets existants sont conservés à l'identique (seule la teinte des volets bois sera changée dans une deuxième phase) à l'exception d'un des deux fenêtrons existants en RDC façade ouest qui est déplacé pour des question pratique de construction.
- La toiture-terrasse créée au 2ème étage est recouverte en bois et les garde-corps sont maçonnés avec une alternance de pleins et vides pourvus de serrurerie en acier & bois en partie haute dans le style 1930.